Déflagration

Publié le par Floréale

...Villégiature... Eaux calmes... Vent doux... Temps suspendu... Bals pops... Grand air... JUILLET!

Enfin, le temps des beaux jours était arrivé.

Timidement, la vie reprenait son cours. Un retour progressif à la convivialité s'amorçait.

DéflagrationDéflagration
DéflagrationDéflagrationDéflagration
DéflagrationDéflagration

Bien que prudents, l'Homme et la Femme commencèrent à croire à un horizon plus large que leurs récents voyages intérieurs. C'est ce jour là que la détonation retentit.

DéflagrationDéflagration

Pourtant, la fée Konomia mettait toute son énergie à tenter de déjouer le sort qui s'était abattu sur la contrée depuis tant de mois.

DéflagrationDéflagrationDéflagration

Et pour ralentir l'EM (épidémie mondiale), plusieurs druides étaient même parvenus à concocter une potion. Convaincu de l'efficacité du breuvage, le Marcheur Suprème invitait, sans relache, la population à boire l'élixir.

DéflagrationDéflagration
Déflagration

Mais l'empressement de celle-ci était insuffisant pour  le Marcheur Suprême qui décrêta, avec la collaboration fidèle des.potes Tap et Pic, que les activités sociales nécessiteraient d'avoir bu la potion, dans l'intérêt de la Contrée.

Déflagration
DéflagrationDéflagration

Déjà, ce 12 du mois de l'an 21 n'était pas de bon augure, tant il ressemble à une pirouette qui ne retombe sur ses pieds!

DéflagrationDéflagrationDéflagration

En quelques mots, quelques minutes, tout bascula. Les perceptions de la Femme surtout étaient modifiées. Il lui semblait que tout vascillait. Distorsion des objets, paysages, éléments. Bien que familières, les anodines barques de pêcheurs avaient pris l'apparence menaçante de navires monstrueux.

Quel choix faire lorsque s'affrontent intimité et société?

... À suivre... (article à venir)
Si vous avez manqué l'épisode précédent, voir Reviviscence

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :