CoronAvril

Publié le par Floréale

La légende prétendait qu'un animal fabuleux était la cause du sortilège qui avait frappé le lieu, rendu immobile  par le confinement de ces habitants. Une EM (épidémie mondiale) s'était ainsi abattue sur la planète toute entière*.

Les beaux jours avaient apporté aux arbres leurs manteaux de verdure. Les enfants se languissaient des cours d'écoles. La population commençait à trépigner d'impatience pour profiter du grand air et des ... proches (qui n'avaient jamais aussi mal porté ce nom).

Dans ce temps là, l'homme et la femme maintenaient de rares promenades dans le quartier.

CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril
CoronAvril

Au gré de leurs déambulations restreintes, ils découvraient, aux fenêtres, des messages de soutien, des animaux observateurs et quelques décorations pascales.

A leurs pieds, les rues désertées dévoilaient des signalétiques lues d'ordinaire à partir des véhicules.

Tout les bâtiments se dressaient dans une noblesse silencieuse, tandis que les chantiers étaient temporairement abandonnés.

La situation avait renforcé leur capacité d'émerveillement, la proximité devenant un terrain d'exploration jusqu'alors insoupconné.

CoronAvrilCoronAvril
CoronAvril
CoronAvrilCoronAvril

Quelques semaines après l'annonce, par le Marcheur Suprême qui dirigeait la contrée, d'un retour prochain à davantage d'activité (de Marche!), le Premier Marcheur, s'exprima pour préciser les nécessaires précautions et la progressivité que cela demanderait.

CoronAvrilCoronAvril
CoronAvril
CoronAvrilCoronAvril

La saison, propice à l'épanouissement de la nature, faisait aussi promesse de beaux jours à venir, espérant, comme l'homme et la femme, voir bientôt le retour des fées.

 

...A suivre... (article Voyages intérieurs)
*Si vous avez manqué l'épisode précédent, voir Hors les murs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :