Traces des effets-mères

Publié le par Floréale

Embarquée dans le foyer onirique du théâtre-doué, j'ai eu à peine le temps d'un verre d'eau avant de m'engouffrer dans la salle à la pente vertigineuse pour y suivre, A la trace, une lignée de femmes.

Les thèmes de la pièce étaient intéressants (féminité, maternité, relation mère-fille et fille-mère, transmission),  les comédiennes formidables, les moyens à la hauteur de grandes ambitions. Malgré cela, et sans doute en raison des effets de mode  devenus systématiques (recours à la vidéo et à la sonorisation) et d'un décor un peu convenu, l'émotion ne m'est pas parvenue.

Traces des effets-mèresTraces des effets-mères

Une déception qui ne m'empêchera pas de revenir en ces lieux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :