Baladimanche arrageoise

Publié le par Floréale

Baladimanche arrageoise

Arrivé plus tôt que le début du festival où nous avions convenu d'aller, mon chami parisien accepta une balade dans les rues d'Arras mais aussi dans ses sous-sols (les boves).

La ville, animée des clameurs musicales, était à la fête et même le soleil pointait quelques rayons : une véritable faveur compte tenu de la météo des dernières semaines!

L'une des places avait même sorti transats et grande scène où jouait un groupe anglais.

L'expérience avait quelque chose d'irréel : alors que toute la population semblait concentrée au choix sur l'Euro de football ou sur le festival, il paraissait visiblement incongru de porter sont attention à ce réseau de galeries sous-terraines, à ce moment là. Mais il en fallait davantage pour que nous renoncions.

Baladimanche arrageoiseBaladimanche arrageoise

Après une petite heure de déambulation dans ces couloirs glauques, humides et parfois ornementés, nous avons laissé aux géants le soin de maintenir leur présence majestueuse dans le hall de l'hôtel de ville, avant de rejoindre le festival.

Baladimanche arrageoise
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :