Chanter à nouveau, chanter Jamait

Publié le par Floréale

Chanter à nouveau, chanter Jamait

Le point de départ de ce moment-cadeau réside dans l'impulsion d'un acte manqué, beaucoup de confiance, d'envie et de joie.

Des années que je n'avais pas chanté et encore moins sur un plateau ! Et, depuis quelques semaines, flirtait avec moi l'idée de renouer avec la voix, la musique et le texte, ensemble.

Une proposition rendue concrète par la confiance d'un metteur en scène 'foubuleux', l'aide d'un musicien solidaire et la volonté enthousiaste de faire se croiser des hommes et des univers d'expression.

C'est d'abord un lieu qui m'a accueillie pour cette aventure : un plateau généreux et magique au bord d'une salle bleue aux fauteuils confortables. Je connaissais ce plateau pour m'avoir offert mes premières émotions sur scène, entre frayeur et bonheur extrême. Je l'aime pour l'intensité de l'énergie qui s'en dégage.

Chanter à nouveau, chanter JamaitChanter à nouveau, chanter JamaitChanter à nouveau, chanter Jamait

Cet univers-écrin s'animait, ce soir là, grâce à la l'œuvre de trois anges qui magnifient les visiteurs d'un soir que nous étions : il y avait l'ange des cieux qui veille sur la lumière, celui de la terre qui organise la scène et celui du vent en ciseleur de sons. Leur talent bienveillant fut, plus qu'un soutien, un véritable confort.

A l'émotion de retrouver un lieu, s'est ajoutée celle des retrouvailles avec des textes : un répertoire déjà visité, il y avait plus de dix ans de ça. Etrange sensation de revenir ici, en témoin et en partage avec ces Troyennes qui, dans leur souffrance et leur naufrage, avait accompagnée ma naissance de comédienne.

Chanter à nouveau, chanter JamaitChanter à nouveau, chanter JamaitChanter à nouveau, chanter Jamait

C'est aussi une très belle aventure humaine que celle vécue ce 4 juin 2016! L'ambiance de ces comédiens, leur énergie et leur accueil m'ont permis de me sentir réellement parmi eux, avec eux. Je n'étais pas l'invitée de leur spectacle "Sans pitié", mais bien partie intégrante.

Alors, forte de toutes ces belles présences, je ne pouvais que vivre un réel bonheur de plateau, puisque tout était là : une chanson de mon auteur adulé du moment*, dans un vrai théâtre et des conditions de rêve, portée par une équipe et une troupe au soutien inaltérable et surtout galvanisée par notre metteur en magie-scène au regard bienveillant.

Chanter à nouveau, chanter JamaitChanter à nouveau, chanter Jamait

Au moment où j'écris ces lignes, j'ignore encore le résultat de ma prestation, mais ce que j'en ai vécu de l'intérieur fut une grande joie, une surprenante sérénité et un merveilleux échange.

Merci à tous ceux qui ont permis ce moment précieux et "...rare"*.

* Yves Jamait - Je passais par hasard

Chanter à nouveau, chanter Jamait