Les nouveaux arrivants de mai

Publié le par Floréale

Les nouveaux arrivants de mai

Le jardin était tout bleu, en tout début mai, quand j'ai remarqué une certaine agitation dans l'impasse : des voix d'allers et venues, des meubles brinquebalants de droite à gauche, des individus au pas léger de gauche à droite...

A croire que cette activité nouvelle dans la maison d'à coté, inoccupée depuis des années, a également favorisé l'éveil du jardin.

Les nouveaux arrivants de maiLes nouveaux arrivants de maiLes nouveaux arrivants de mai

Si les bleus étaient présents, les délicats blancs et roses pointaient timidement l'amorce colorée de l'éclosion. Depuis, ces derniers se sont épanouis, tandis que d'autres nouveaux voisins, grands et très-tout-petits se sont installés dans notre joli quartier.

Les nouveaux arrivants de mai

Hier, les copains du jardin ont, à leur tour, accueilli de nouveaux amis plein de surprises savoureuses. Il y a d'abord un fraisier qui, accompagné de son cousin des bois, nourrit mes espoirs avant que vienne le tour de mon estomac.

Ensuite, ont élus domicile dans la cuisine, un basilic, annonciateur des estivales tomates-mozzarella, et une coriandre, promettant les soupes de volailles-coco.

Les nouveaux arrivants de maiLes nouveaux arrivants de maiLes nouveaux arrivants de mai

Enfin, venant orner l'angle abandonné du jardin, un "viorne obier" s'est installé pour me parler de ma nièce. Alors, je fais ma savante, mais, avant l'après-midi où je suis allée le chercher, j'ignorais aussi que ce bel arbuste plantureux arborait de magnifiques fleurs en forme de boule de neige. Evoquant ainsi la Suisse de ma nièce, il lui est donc dédié. Bientôt, quand il aura un peu grandit, il sera le garant d'une partie de l'intimité du jardin.

Et ce matin, pour ne rien manquer de cette effervescence, le rouge intense de la sauge a pointé son nez.

Les nouveaux arrivants de mai
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :