Opale imprévue sur la côte

Publié le par Floréale

Opale imprévue sur la côte

Elles étaient arrivées sans que j'y prenne garde, ces vacances. Très vite. Sans avoir pris le temps de m'y préparer, voilà donc comment, je me suis retrouvée à avoir une semaine de temps libéré devant moi en ce débutant mois d'avril 2016.

Je décidais donc, un dimanche soir, de prendre la route le lendemain, pour une journée sur la côte.

Ambleteuse - Equihen
Ambleteuse - Equihen
Ambleteuse - Equihen
Ambleteuse - Equihen
Ambleteuse - Equihen
Ambleteuse - Equihen
Ambleteuse - Equihen
Ambleteuse - Equihen
Ambleteuse - Equihen

Ambleteuse - Equihen

Depuis Ambleteuse, j'ai longé, en quelques heures, une petite frange de la côte d'opale où j'ai découvert les dunes de la Slack et la plage d'Equihen, station surplombée par des maisons chapeautés de coques de bateaux, leur donnant une allure que Gaudi n'aurait sans doute pas reniée.

Plus cossues, Neufchatel-Hardelot et Le Touquet se laissent abordées par de grandes allées où se succèdent des maisons immenses que l'on imagine aisément confortables.

Ayant achevé mon périple du jour au Touquet, où le nom de Paris-Plage prend tout son sens, je prévoyais déjà la prochaine exploration à Boulogne et Etaples où je n'ai pas pris le temps de m'arrêter.

Opale imprévue sur la côteOpale imprévue sur la côte