Messe Inouïe pour le temps présent

Publié le par Floréale

Messe Inouïe pour le temps présent

Ce soir là, tout avait un air de merveilles à la Magritte et un goût de surprises.

Pour commencer, il m'a fallu trouver L'hippodrome de Douai, où il est inutile de chercher la moindre trace de canasson, puisqu'il s'agit d'une salle de spectacle dont l'espace est plus restreinte qu'un manège.

Ensuite, lors de mon arrivée, la chaleureuse hôtesse m'indique que l'aminouï est tout juste en train de présenter la performance à venir dans le restaurant, où je décide donc de m'installer.

Dans une ambiance tamisée, le regard malicieux d'un homme en photo m'a accueillie, au moment même où je percevais un public attentif et la voix de l'artiste évoquant sa musique et son travail. La soirée commençait.

Messe Inouïe pour le temps présent Messe Inouïe pour le temps présent Messe Inouïe pour le temps présent

Une aventure auditive et visuelle que cette performance indescriptible! Juste à vivre.

La première pièce pré-enregistrée était jouée sur 50 amplis, éclairés de telle manière que certains ressemblaient à de petits personnages. Je m'attendais presque à voir les 6 petits ronds du devant de la scène se déhancher avec ce qui pouvait ressembler à un pied de micro!

Puis vint le morceau joué, derrière un rideau blanc, par les musiciens en ombres chinoises formant ainsi un univers, tout aussi mystérieux et poétique.

La Messe pour le temps présent* est venue clore le spectacle avant un échange avec son concepteur et principal interprète.

Merci aux aminouis pour cette multi-découverte d'œuvres, d'univers et d'artistes.

* Pierre Henry