Jamait, "j'en veux encore"

Publié le par Floréale

Jamait, "j'en veux encore"

Nous étions, ce soir là, réuni pour la première fois, avec un tout récent couple-ami, et nous avions dégoté trois places au premier rang du balcon, un point de vue de choix pour découvrir un artiste que je connaissais peu. C'est à un concert où Jamait chante Tachan, que ma curiosité avait été piquée. Je crois pouvoir dire que, ce soir là encore, nous n'avons pas été déçus.

En première partie, un jeune homme du nom de Noé Clément nous avait conquis, avant d'entrer dans cet univers allant de tendresse en uppercut et où il est quelques titres à écouter impérativement pour réaliser l'envergure du bonhomme Yves !

En deux mots https://www.youtube.com/watch?v=LWsGOZdMrVg, Je passais pour vous voir https://www.youtube.com/watch?v=z_DSNRzujTw

Jamait, "j'en veux encore"Jamait, "j'en veux encore"

Dans une ambiance de bistrot, où se mêlent guitare et accordéon, l'homme est touchant avec son regard espiègle. Casquette, boucle d'oreille, cravate et bretelles lui donnent un air de titi parisien loulou. Sa voix grave, rocailleuse, presque éraillée, comme une égratignure dans le rock, laisse entrevoir une sensibilité infinie et son écriture finit de dévoiler tendresse et générosité en toute humanité.

Et parce que, malgré tout, il est des moments de partage uniques qui réunissent à la fois humour, tendresse, révolte, intensité et amitié, comme lui, J'en veux encore. https://www.youtube.com/watch?v=msECtWf5g-g

Jamait, "j'en veux encore"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :