Féminin sacré et douceur tribale

Publié le par Floréale

Féminin sacré et douceur tribale

Comme tout un chacun, je connaissais déjà le refrain envoutant et enthousiaste de sa New Soul, mais quelle découverte que cette Yael Naïm sur scène!

Elle dégage, au travers de mélodies et de rythmes teintés de bleus ou de transes, à la fois force et douceur mais toujours à vous remuer les trippes, les cœurs et les gambettes. Elle se joue de la lâcheté* et de l'ambiguïté avec grâce et ferveur convaincantes. Sensuelle et magique comme une grande prêtresse, elle transmets toute sa sensorialité et cela fait tellement de bien! A vivre absolument!

Parmi tous ses morceaux, une pépite que cette IMA dont je joins le lien comme un cadeau.

Pourvu qu'il y ai encore beaucoup de découvertes de cette nature sur cette île.

*A écouter aussi : Coward

Commenter cet article